Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Claudine BECQ-VINCI
  • Le blog de Claudine BECQ-VINCI
  • : Blog de Claudine Becq-Vinci Femme politique Qui suis-je ? Mon parcours Mon action départementale: Vice Présidente du Conseil Général en charge des TIC et de l'Enseignement Mon action au niveau du canton.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives

21 janvier 2014 2 21 /01 /janvier /2014 17:12

Lors de la séance du Conseil Général de novembre 2013 j’ai déposé un vœu concernant le Commissariat  de Verdun.
Il a été voté à l’unanimité.
 
La presse n’en a pas fait écho, de même que le courrier que j’ai adressé à Manuel VALLS et dont j’attends toujours la réponse.
                       
Claudine BECQ-VINCI dépose le vœu suivant
 
Les locaux du commissariat de Verdun présentent un état de vétusté et de délabrement avancé. A cela s’ajoute une exigüité qui ne permet aucune discrétion dans l’accueil du public. Les bureaux sont petits et sales. L’on y arrive par d’étroits escaliers et couloirs qui semblent mener vers un grenier poussiéreux sous les combles, plutôt que dans des bureaux administratifs. Des travaux de rénovation semblent improbables tellement la configuration des locaux est inadaptée. Par ailleurs le commissariat, situé 4 rue Chaussée, est enclavé au Centre Ville, entouré d’accès piéton, ce qui ne permet pas des interventions d’urgence dans de bonnes conditions.
 
A l’heure où l’on s’émeut de l’insalubrité de nos prisons, il nous paraît nécessaire de rendre, aussi, à nos policiers leur dignité, si l’on veut qu’ils soient motivés et respectés. En raison de ces mauvaises conditions de travail ils méritent davantage notre considération. Mais il est difficile d’imaginer comment ils peuvent exercer leur autorité et  assurer  le maintien de l'ordre et de la sécurité  quand leurs locaux eux-mêmes n’inspirent ni ordre ni sécurité.
 
 C’est pourquoi il nous semble nécessaire et urgent de construire le nouveau commissariat prévu de longue date à l’emplacement de l’ancienne piscine, 1 rue Jean Bouin.
 
 Nous comprenons les difficultés financières de l’état mais il en va de la crédibilité et de l’autorité de notre police.
 
 D’autre part cet investissement serait porteur de travail pour les entreprises locales et donc créateur d’emplois marchands tout en y associant une clause sociale qui permettrait d’intégrer des personnes éloignées de l’emploi. La rationalisation et la modernisation des locaux, la construction d’un bâtiment écologique moins énergivore, entraineraient par ailleurs une baisse des coûts de fonctionnement, dépenses qui pourraient être affectées de façon plus utile aux actions de la police.
 
C’est pourquoi Monsieur le Président, je vous demande d’intervenir auprès des autorités compétentes, avec le soutien de notre Assemblée, afin que la plus grande ville de Meuse soit dotée d’un commissariat moderne digne de ce nom.
                                                                                             
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Claudine BECQ-VINCI - dans POLITIQUE
commenter cet article

commentaires