Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Claudine BECQ-VINCI
  • Le blog de Claudine BECQ-VINCI
  • : Blog de Claudine Becq-Vinci Femme politique Qui suis-je ? Mon parcours Mon action départementale: Vice Présidente du Conseil Général en charge des TIC et de l'Enseignement Mon action au niveau du canton.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives

23 octobre 2009 5 23 /10 /octobre /2009 10:49

EXTINCTION DE LA TELEVISION ANALOGIQUE EN MEUSE LE 28 SEPTEMBRE 2010

 

 

La couverture du département de La Meuse sera assurée par 7 émetteurs dits "principaux", qui font partie des 113 premiers sites du CSA :

- Reims Hautvillers mis en service en septembre 2005 ;

- Bar le Duc Willeroncourt qui a été mis en service en juillet 2007

- Metz Luttange, Nancy Malzéville et Verdun Septsarges mis en service en octobre 2007 ;

- Longwy Bois du Châ et Mézières Sury à Noël 2007.

 

Avec ces 7 émetteurs principaux, la couverture du département est de 87 % de la population.

 

Pour compléter cette couverture, les réémetteurs de petite taille ont été allumés

-          Bar le duc ( côte saint Barthélémy) 

-          Montmédy

-          Dugny / Meuse

-          St Mihiel 2

 

Ainsi la TNT pourrait desservir au total 98,5 % de la population du département de La Meuse. Mais les modèles de propagation vont aussi s’affiner avec l’expérience et donc les cartes de couverture s’affineront avec le temps. Il existe quand même un facteur d’incertitude.

 

Actuellement l’analogique et le numérique coexistent.

 

En Lorraine l’extinction de l’analogique se fera le 28 septembre 2010 c’est à dire demain.

 

En Meuse la couverture paraît bonne, mais tout le monde ne s’est pas équipé pour recevoir la TNT et certaines personnes risquent donc d’avoir un écran noir.

 

Il est déjà mal accepté de ne pas avoir le téléphone portable ou le haut débit dans certaines zones, je vous laisse imaginer la réaction des habitants qui se verront privés d'un accès à la télévision.  Il est plus difficile d’accepter un service qui disparaît que de demander un service qui n’existe pas.

 

Les Retours d’expériences dans les régions où il y a eu extinction de l’analogique montrent à Coulommiers en particulier (extinction le 4 février 2009)

  • très forte médiatisation locale et nationale

                  -         pour 80% de la population pas de problème majeur

-         séduits par la TNT

-         pas de difficultés pratiques

  • pour 20% passage difficile

-         satisfaits par l’offre analogique actuelle

-         numérisation apparaît comme contrainte et coût sans contrepartie

-         crainte d’être mal conseillé et besoin d’assistance

·      dont 1 à 2% d’irréductibles qui déclarent préférer renoncer à la TV plutôt que de s’adapter

 

Bilan

·      2 à 3% de retardataires (non équipés la veille de l’extinction, idem expériences européennes)

·      pratiquement pas de demande d’aide financière (trop complexe) Source : GIP France Télévision Numérique

·      Dans ce cas, il n’y avait pas de problème de passage au satellite ou autre

 

- Des difficultés ont été constatées pour les foyers à cinq mois du passage, les foyers âgés accusent un retard sur la numérisation de leurs postes.

- Le parc audiovisuel des 75 ans et plus est ainsi dépendant de l’hertzien analogique.

- un certain % des foyers, essentiellement des personnes âgées, ont fait appel à une aide, apportée par l’entourage, un professionnel, le centre d’appel ou des bénévoles intervenus à domicile.

 

Une tendance à l’équipement tardif : à Coulommiers, 50 % des foyers se sont équipés durant le dernier mois précédant le passage à la télévision tout numérique, 3% le dernier jour et 3% le lendemain.

 

Pour faire ce passage avec le moins de problème possible il serait utile de faire appel à France télévision numérique (GIP Etat 50%, chaînes nationales analogiques 50%) qui accompagne l’extinction

  • Interlocuteur des collectivités
  • Campagne de communication nationale et locale
  • Gestion de l’aide financière et de l’aide opérationnelle personnelle
  • Site Internet et centre d’appel

 

Le GIP peut sensibiliser les maires et les Présidents de Codecom sur les Dispositifs d’accompagnement et d’assistance qui se feront les relais auprès des associations CCAS ILCG etc.

 

  • L’accompagnement renforcé

- Prise en charge du réglage et de la mise en service du poste principal pour les personnes de plus de 70 ans ou souffrant d’un handicap supérieur à 80 % (prestation gratuite)

- Le GIP est en charge du recrutement ainsi que de la formation des personnels accompagnant les foyers qui en auront fait la demande auprès de leur centre d’appel

(0970 818 818 Numéro non surtaxé - Prix d’un appel local - du lundi au samedi de 8h00 à 21h00)

  • L’assistance de proximité

- Pour les publics vulnérables non éligibles à l’accompagnement renforcé, le GIP propose aux associations locales et aux CCAS (Centres Communaux d’Actions Sociales) et aux CIAS (Centre Intercommunaux d’Actions Sociales) :

- une information en amont

- un relais de l’information dans le cadre de leurs activités régulières et une contribution pour les personnes vulnérables ou isolés

- pour les associations qui peuvent et souhaitent s’investir en temps, une formation de leurs équipes au passage à la télévision tout numérique.

 

 

 

                                                                          Dugny le 16 octobre 2010

 

                                                                                Claudine Becq-vinci

                                                       

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Claudine BECQ-VINCI - dans TIC
commenter cet article

commentaires

Max 04/06/2013 16:49

Merci d'avoir partagé ça! C'était vraiment un post intéressant à lire!