Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Claudine BECQ-VINCI
  • Le blog de Claudine BECQ-VINCI
  • : Blog de Claudine Becq-Vinci Femme politique Qui suis-je ? Mon parcours Mon action départementale: Vice Présidente du Conseil Général en charge des TIC et de l'Enseignement Mon action au niveau du canton.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives

26 mai 2011 4 26 /05 /mai /2011 09:38

Je suis fière d’être une « amie » de cette grande dame, dans tous les sens du terme, mais plus par son intelligence, ses compétences, sa modestie, sa simplicité et son humour que par sa taille !

 

 PICT0124.jpgPICT0126.jpg

 

 

 

 

 

 

 dans les salons de l'ambassade

 

 

 

 

  

la-ministre-fran--aise-et-son-homologue-su--dois.jpg

 

 Avec son homologue suédois encore plus grand qu'elle! 

 

J’ai fait sa connaissance au Colloque Mondial TIC en décembre 2006 alors qu’elle était Ministre du Commerce Extérieur.

 J’étais la seule Française élue de ce colloque à être invitée à l’ambassade de France où elle avait réuni tous les grands chefs d’entreprises suédoises en présence du Ministre du commerce extérieur de Suède et de l’ambassadeur. Elle a fait un tour de table et leur a demandé ce qui les inciterait à venir investir en France.

 

Je ne maîtrise pas l’Anglais aussi bien qu’elle mais je le comprends mieux quand ceux ne sont pas des Anglais qui le parlent !

 

Les chefs d’entreprise ont dit globalement que la France était un pays merveilleux à « l’art de vivre » avec sa gastronomie et son bon vin, ses paysages variés mers et montagnes, ses monuments, ses musées, sa culture … et PARIS !

 

Mais les 35 h, le code du travail et la fiscalité semblaient des facteurs rédhibitoires.  

 

Le lendemain, lors du colloque sur les TIC, elle a été l’oratrice la plus applaudie devant une salle comble, réunissant des milliers de personnes venues du monde entier.

J’étais fière d’être Française et dès ce jour, j’ai vu en elle un fabuleux destin ! Je n’avais cependant pas imaginé la présidence du Fonds Monétaire International , mais plutôt une destinée Nationale ou la Présidence de l’Europe si la constitution européenne avait été votée. 

 

J’espère qu’elle aura toutes ses chances au FMI.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Claudine BECQ-VINCI
commenter cet article

commentaires